Emmaüs Volvestre existe à Carbonne depuis plus de 30 ans, et s’est donné pour objectif d’aider les personnes défavorisées du Volvestre et des cantons avoisinants.
Dans le cadre de l’insertion, Emmaüs Volvestre crée des emplois. Il a aussi participé à la création et au financement de Vertex, plateforme textile implantée à Lavelanet en Ariège, et a participé à la création d’une épicerie solidaire « Escale du Sud Toulousain » qui sert les plus démunis dans les 6 cantons du Volvestre et des alentours.
C’est grâce aux ventes et aux revenus du recyclage après tri, qu’Emmaüs Volvestre enregistre ses ressources financières.
« Acheter chez Emmaüs, c’est permettre à des personnes d’avoir une activité et de quoi vivre. C’est agir en faveur de multiples solidarités, pour les personnes en situation de précarité, en France et à l’étranger. »
Vous trouverez ici des informations pratiques, des comptes rendus de notre activité, mais aussi des informations pour nous rejoindre dans notre lutte contre les injustices.


TAFTA, CETA, des traités destructeurs de droits sociaux

 

Pendant que le gouvernement multiplie les mesures anti-sociales, en dérégulant le droit du travail, la protection sociale, en supprimant les aides aux chômeurs, il continue de soutenir les négociations secrètes d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et les États-Unis. Si ces discussions aboutissent, le futur traité aura pour effet d'aligner toutes les législations sur la norme la plus basse. Les peuples seraient privés de leur droit démocratique élémentaire de choisir l'organisation de leur vie collective. En premier lieu, toutes les législations organisant le monde du travail, considérées comme autant d'entraves au commerce disparaîtraient. La mobilisation de tous contre ce projet de traité, négocié dans leur dos, est donc primordiale, urgente et impérative !

 

 

Voir le site officiel du collectif national unitaire stop TAFTA

Voir le site d'Attac

 

TAFTA et droits sociaux, des documents à consulter :

Dossier (CGT, 16 pages)

Dossier droits sociaux (Union syndicale Solidaires, 4 pages)

Revue de presse (Solidaires Douanes, 32 pages)